Partie française du GO FAIR Food Systems Implementation Network
Header

GO FAIR Food Systems IN

Le projet FooSIN développera en France le Food Systems Implementation Network (IN) créé sous l’égide de GO FAIR.

L’initiative internationale GO FAIR vise à favoriser le développement cohérent de l’internet des Données FAIR (Facile à trouver, Accessible, Interopérable, Réutilisable) et des services, avec un objectif principal axé sur les premiers développements de l’European Open Science Cloud (EOSC). L’EOSC vise à fournir une plate-forme ouverte pour l’échange de données de recherche et qui reliera les chercheurs à travers l’Europe.

En décembre 2017, la France a rejoint l’Allemagne et les Pays-Bas, fondateurs du bureau international d’appui et de coordination (GOFAIR International Support and Coordination Office – GFISCO). Voir l’article sur le site du MESRI.

Le Food Systems Implementation Network

Les systèmes agroalimentaires (du champ à l’assiette) sont confrontés à des défis socio-économiques et environnementaux sans précédent pour nourrir 2 milliards de personnes supplémentaires d’ici 2050. En outre, ils contribuent à la réalisation d’un large éventail d’objectifs tels que définis dans les Objectifs de Développement Durable (Nations Unies). Ces objectifs comprennent la sécurité alimentaire, l’atténuation du réchauffement climatique, la garantie d’une bonne santé et la préservation de la biodiversité. Pour relever ces défis, la recherche en agriculture et en alimentation a besoin qu’un plus grand nombre de données soient disponibles et réutilisables.

Le but du Food Systems IN est  de faciliter la mise en œuvre des principes FAIR au sein des communautés scientifiques et industrielles des domaines agricoles et alimentaires (de la fourche à la fourchette). Le Food Systems IN vise un meilleur partage de bonnes pratiques, des outils et méthodes pour gérer, publier et réutiliser les données avec des efforts spécifiques pour améliorer l’interopérabilité sémantique. À cette fin, le Food Systems IN stimulera l’adoption et la mise en œuvre des recommandations des initiatives existantes telles que les groupes de travail RDA (IGAD, Agrisemantics, SHARC, VSSIG…), les groupes de travail GODAN et le W3C.

Le Food Systems IN rassemble des acteurs majeurs de la recherche en l’agriculture et de l’alimentation comme INRAE, le CIRAD, l’IRD, Wageningen University and Research, l’Embrapa), des organisations internationales (FAO, CABI), des industriels (Syngenta). Il compte aussi des acteurs de la recherche et de l’industrie de la donnée (LIRMM, API-AGRO). La liste complète des signataires est à retrouver sur le site de l’IN.

Liens utiles :